Mon idée de business a-t-elle du potentiel ?

by | Mis à jour le 3/01/2023 | Publié le 2/01/2023 | Article

Si une idée de business, a déjà surgi dans votre cerveau il est probable que vous soyez déjà passé.e par les deux phases suivantes :

1) De prime abord, l’euphorie vous gagne. Vous commencez à conceptualiser votre idée en projet avec enthousiasme.

2) Puis, votre euphorie se heurte à un fort sentiment déceptif. En effet, vous constatez, (au choix), que : vous n’êtes pas le premier à avoir eu l’idée / votre idée n’enchante guère votre entourage / les barrières à l’entrée sont, actuellement, inaccessibles / la juridiction est trop contraignante / vous aviez vraiment trop bu hier soir etc…

Afin d’aller au-delà de ce premier (et non dernier) ascenseur émotionnel, je vous invite à réaliser le rapide exercice suivant afin de déterminer le réel caractère innovant de votre idée sur son marché.

Bien entendu, les conclusions que vous tirerez de ce test ne préjugeront en rien de la réussite future de votre idée. Mais ils vous aideront à vous placer du côté du consommateur et à visualiser avec plus de hauteur les bénéfices qu’il pourra tirer de votre idée.

Vous serez également encouragé.e à identifier l’ensemble des acteurs proposant, actuellement, une offre répondant aux problèmes que vous vous apprêtez à résoudre.

Autrement dit, vous allez vous faire une idée plus précise du marché associée à votre idée de business.

    4 critères décisifs permettant de pénétrer rapidement un marché.

      Repensez à votre projet. En toute honnêteté vient-il améliorer profondément la vie des consommateurs sur un de ces 4 points.

      a) Le prix :

      Quel niveau de friction entraîne chez votre cible les prix pratiqués par vos concurrents ? Si vous souhaitez par exemple, ouvrir une « boulangerie bien être, naturalité », estimez, dans votre zone de chalandise, comment est perçu le prix de la baguette de pain.

      b) La qualité : 

      L’enjeu est ici de chercher à isoler la notion de valeur perçue pour ne s’attacher qu’à évaluer la valeur réelle de l’offre concurrente.

      c) L’expérience :

      De plus en plus d’actes d’achats sont motivés par l’expérience qui résulte de l’achat et/ou de la consommation du bien. Allez-vous proposer quelque chose de différent à ce niveau-là ?

      d) La commodité :

      Ce terme définit le niveau de facilité qu’a votre cible à acheter et utiliser l’offre correspondant à votre idée. Est-ce facile de commander depuis votre site ? Êtes-vous présent sur les marketplace ? Votre produit est-il facile à prendre en main ? etc… L’objectif est donc d’apprécier la « convenance » de votre offre.

        Comment évaluer quantitativement la pertinence de nouvelles opportunités digitales ? 

          La vidéo ci-dessous fournit une méthodologie à appliquer afin d’estimer la popularité d’une niche sur Internet ou encore de détecter de nouveaux signaux faibles.

          Cette pop-up est moche, mais utile.

          Vous aimez cet article ? Vous adorerez nos formations*.

          Téléchargez notre catalogue de Formations.

          l'email est en route.

          Share This